Genotoxicity and antigenotoxicity of some essential oils evaluated by wing spot test of drosophila melanogaster

Essential oils extracted from the three medicinal plants; Helichrysum italicum, Ledum groenlandicum and Ravensara aromatica, together with their mixture were tested for their genotoxic and antigenotoxic activities against urethane, a well-known promutagen.We have adopted the somatic mutations and recombination test (SMART) in the wings of Drosophila melanogaster. Three days old larvae, trans-heterozygous for two genetic markers mwh and flr, were treated by essential oil and/or urethane. A negative control corresponding to solvent was also used.

Télécharger l'étude complète

DOORGAAN MET LEZEN

Les bonnes pratiques du DIY

Le Do It Yourself (DIY), sûrement en avez-vous déjà entendu parler mais peut-être n’en avez-vous jamais fait ! Tout d’abord, « DIY » signifie littéralement « Faites-le-vous-même ». Ce mouvement en vogue depuis plusieurs années peut parfaitement être étendu en aromathérapie, car il est tout à fait possible de réaliser ses propres synergies d’Huiles Essentielles et végétales. Si vous désirez vous lancer dans les préparations maison alors cet article vous permettra d’avoir les bases du DIY. Pourquoi réaliser sa propre synergie ? Tout d’abord, qu’est-ce qu’une synergie ? Une synergie consiste à associer différentes huiles essentielles et/ou végétales afin de renforcer l’action recherchée. Ces huiles peuvent avoir des propriétés différentes, permettant ainsi d’obtenir un mélange agissant à différents niveaux. Cependant, si elles ont les mêmes propriétés elles pourront se renforcer mutuellement pour obtenir l’effet voulu car elles auront des modes d’action différents. Ces synergies peuvent être utilisées de plusieurs façons (voies d’administration) : Par voie cutanée, voie privilégiée, c’est-à-dire sur la peau en massage diluées dans une huile végétale. D’où la nécessité de connaitre le dosage d’Huiles Essentielles et d’Huiles Végétales ; Par voie olfactive, grâce à un Aromastick inhalateur, un diffuseur ou simplement en respirant au flacon ; Par voie orale/ sublinguale en respectant bien les proportions et en diluant dans un support neutre tel qu’un comprimé neutre, un sucre, une cuillère d’huile végétale, etc. Comment déterminer le dosage ? Le dosage d’huiles essentielles va dépendre de l’utilisation que l’on veut en faire. En effet, en fonction de l’utilité le pourcentage de dilution d’une huile essentielle dans une huile végétale ne sera pas le même. Ce qui veut dire que le pourcentage de dilution ne sera pas le même si vous souhaitez soigner un rhume ou soigner une fracture Chez Pranarōm, on considère que 1 ml correspond à 30 gouttes. Si vous souhaitez par exemple, réaliser un soin maison du style sérum pour le visage afin d’hydrater, nourrir votre peau (peau sans problème particulier), dans ce cas l’on conseillera de diluer à 1% l’Huile Essentielle dans le soin. Donc dans cet exemple, on diluera donc 1% d’Huile Essentielle de lavande vraie dans 50 ml d’Huile Végétale de jojoba. (Rendez-vous en bas de page pour le calcul complet).* Pour un usage cutané, la dilution va varier selon l’usage et l’organe ciblé. Il est traditionnellement admis d’utiliser les dilutions suivantes : 1% : action dermocosmétique ; 3% : action réparatrice tégumentaire: solution nasale, auriculaire, vaginale ; 5% : action sur le SN ; 7% : action circulatoire, sanguine et lymphatique ; 10% : action musculaire, tendineuse, articulaire action systémique pour les peaux hypersensibles solution pour les HE irritantes (cannelles) 15 % : action sport et compétition ; 20 % : action systémique pour les peaux sensibles (bébés) solution pour les HE dermocaustiques (phénols) ; 30 % : action locale très puissante. Comment composer ma synergie ? Dans un flacon compte-goutte ou flacon pompe : Versez les gouttes d’huiles essentielles en commençant toujours par la plus petite quantité.  Toujours incliner votre flacon à 45° pour que les huiles essentielles tombent en goutte à goutte et non en rafale et pour calculer le nombre de gouttes facilement. Remplissez le flacon d’huile végétale jusqu’au rétrécissement du flacon. Une fois la synergie terminée, refermez le flacon et agitez pour homogénéiser le mélange. Pensez à toujours inscrire le nom de la synergie sur le flacon ainsi que la date à laquelle vous l’avez préparée. Sur un stick inhalateur : Sortez le coton à imbiber du stick inhalateur Déposez avec précaution les gouttes d’huile essentielle sur toute la longueur du coton. Replacez le coton dans le stick et fermez avec la base. Votre stick ne sent plus assez? Retirez délicatement la base du stick et ajoutez de nouveau le nombre de gouttes requis sur le coton. Comment conserver ma synergie? Très sensibles aux rayons ultraviolets qui modifient leur structure biochimique, les huiles essentielles se conservent dans des flacons de verre (brun, vert, bleu). Très volatiles, elles perdront progressivement leur action si elles ne sont pas scellées dans des flacons étanches. N’oubliez pas de fermer votre flacon après utilisation pour préserver sa richesse en molécules et donc son efficacité. En suivant ces quelques règles de base, une synergie d’Huiles Essentielles pourra être conservée pendant 1 an. Par contre, dans le cas d’une synergie à base d’Huiles Essentielles et d’Huiles Végétales, on conseillera de l’utiliser dans les 6 mois. En effet, les Huiles Végétales sont plus sensibles à l’oxydation, c’est-à-dire qu’il faut les protéger de l’air, la lumière et la chaleur. En mode récupération ? Vous avez envie de nettoyer vos flacons ? Il faut bien l’admettre, nettoyez ces flacons d’Huiles Essentielles et végétales n’est pas chose facile, bien au contraire ! Les Huiles Essentielles sont difficiles à nettoyer pour plusieurs raisons : fortes odeurs, aspect « gras », parfois même elles sont colorées. Voici quelques astuces : Remplissez une bassine d’eau très chaude (supérieur à 70°C) ; Mettez du liquide vaisselle dans cette eau ; Laissez tremper les flacons 2 heures ou plus ; Rincez ensuite chaque flacon à l’eau claire. Parfois, même à ce stade-là, ça ne suffit pas car vous avez seulement fait un “dégrossissage”. Si tel est le cas, suivez les étapes listées ci-dessous : Utilisez un goupillon (assez petit) avec quelques gouttes de liquide vaisselle et frottez.  Ne pas sauter cette étape, c’est ce qui va faire toute la différence. Rincez de nouveau à l’eau claire ; Laissez sécher à l’air libre, dans le sens inverse. Précautions classiques des Huiles Essentielles Les huiles essentielles sont composées de molécules aromatiques très puissantes, il est donc important de respecter les modes d’utilisation, dosages et précautions d’emploi afin d’éviter tout risque. Voici quelques précautions classiques auxquelles vous pouvez vous référer : Evitez l’utilisation d’Huiles Essentielles pures si vous n’y êtes pas habitués et privilégiez une dilution dans un support neutre : Huile Végétale, beurre de karité, crème cosmétique, spécialité pharmaceutique, gel douche, shampooing ou autre support ; Miel, sucres, sirops, yaourt, mie de pain, comprimé neutre sans lactose ou autre support. Ne pas appliquer ou avaler des Huiles Essentielles ou essences contenant des coumarines (=> donc les citrus, les agrumes) avant de s’exposer au soleil car celles-ci sont photo sensibilisantes ; En cas de terrain allergique, réaliser au préalable un test cutané dans le pli du coude. Attendre 10 -15 minutes pour voir si une réaction allergique apparaît ; Pour l’utilisation des Huiles Essentielles chez les bébés, les enfants, les femmes enceintes et allaitantes, il est primordial de se référer à un pharmacien ou un médecin au préalable afin d’agir en toute sécurité. *Dans cet exemple, on veut diluer 1% d’Huile Essentielle dans 50 ml d’Huile Végétale. En effet, on souhaite créer un soin hydratant et nourrissant pour visage qui n’a pas de souci apparent de problème de peau. On choisit donc le dosage d'Huile Essentielle à 1%. 1/ Calculons la dose en ml d’Huile Essentielle : 1% de 50 ml = 0,5 ml d’Huile Essentielle. Il faut donc mettre 0,5 ml d’Huile Essentielle dans 49,5 ml (=50-0,5) d’Huile Végétale. Remplir jusqu’à la base du goulot. 2/ Faisons maintenant la conversion entre les ml et le nombre de gouttes : 1 ml = environ 30 gouttes d’Huile Essentielle. Règle de trois pour déterminer le nombre de gouttes d’Huile Essentielle : (30*0,5)/1= 15 gouttes Donc, il faut ajouter 15 gouttes d’Huile Essentielle dans 49,5 ml d’Huile Végétale.

Aromatherapy alternatives for gynaecological pathologies : recurrent vaginal candida and infection caused by the human papilloma virus

Scientific aromatherapy and integrated medicine are taking an increasingly greater role in the treatment of a number of infectious diseases for which conventional medicine has few effective solutions.  Powerless and faced with treatment failure, some therapists are actively seeking alternative effective active substances to resolve this inadequacy. When prescribed by competent scientists, essential oils that are chemically and chemotypically defined provide real opportunities with encouraging measurable results that can be observed in clinical practice. Télécharger l'étude complète