Pranarôm soutient les acupuncteurs aux pieds nus de Bombay : témoignage poignant

L'aromathérapie soigne les maux de tous les jours en Inde

L'aromathérapie soigne les maux de tous les jours en Inde Comme vous le savez si vous avez lu notre article sur Walter Fischer, acupuncteur aux pieds nus à Bombay, Pranarôm soutient le travail d'une jeune aromathérapeute qui est partie en janvier dernier rejoindre le petit dispensaire des bidonvilles fondé par Walter en Inde. Marie Barthelot nous propose aujourd'hui un témoignage riche sur son vécu au coeur de la détresse humaine. Aidée par le pouvoir des huiles essentielles sur la santé des patients, Marie se réjouit de vivre cette expérience et de donner un peu de santé à ceux qui en ont tant besoin... Pranarôm est fier de vous livrer ce témoignage en direct de la banlieue de Bombay , en Inde. Marie Barthelot nous écrit : "Comment ne pas avoir envie d'aider cette femme mariée et enceinte à 15 ans. Je n' ose imaginer son enfance. Ses douleurs en trahissent l' impact. Gracieuse et patiente l'acupuncture l'a déjà beaucoup soulagé . Je lui applique des huiles sur les douleurs réticentes. En fait, c'est surtout un moment "à elle" que lui offrent ces huiles apaisantes et antalgiques . L' aromathérapie ici favorise un climat de confiance. Si ces indiens semble avoir oublié les soins naturels de l'ayurveda.. ils réagissent vivement aux odeurs des huiles. A l'application de celles-ci, les femmes me regardent ...elles savent que c'est bon, précieux. Je n'ai pas besoin d'expliquer. Sûrement une mémoire des corps. Cela me frappe d'autant plus qu'en France je me confrontais souvent au rejet olfactif. Une des femmes me serre fort et remercie le ciel à chaque fois que je m'occupe d'elle!

Marie Berthelot au travail
 Le dispensaire est propre . Cet espace agréable fait parti intégrante du traitement apportant écoute et dignité. Les cas sont lourds. Beaucoup d'attaques cérébrales, de polyarthrites rhumatoïdes,des diabétes non pris en charge ou des organismes affaiblis par l' humidité et la pollution...des douleurs à 90 pour cent . Alors si pour l' instant je veille à soulager, détendre et apprendre un maximum...je veux être beaucoup plus utile. Nous diffusons une liste de pathologie plus spécifique à l aromathérapie. Le bouche à oreille fera le reste. Et déjà quelques douleurs dentaires, affections cutanée et ORL, allergie ...font leur apparition. C' est bon de voir une patiente revenir et l'entendre raconter à qui veut l'entendre que les huiles lui ont soigné le pied. Cette nuit une voisine à frappé à notre porte à 3 heures du matin pour une crise allergique faciale. Ma petite mixture bleue ( matricaire allemande, camomille romaine, menthe et hv de calendula ) l'a sauvé d'une drôle de nuit et ......m'a gratifié de chapati tout chaud ce matin;-) Enfin, les huiles apportent des petit plus dans quelques traitement de Médecine Traditionnelle Chinoise. Par exemple, nous ajoutons des huiles essentielles rubéfiantes aux ventouses posées. Ou parfois nous terminons les soins d'auriculothérapie (propice aux infections) par l'application d'une préparation. Je couche dans un registre les formules des préparations remis aux malades. Ujuala et Pooja, les interprètes du dispensaires,  traduisent de l'anglais au marathi les précautions d'usages. L'organisation parfaite de Walter est un miracle dans une Inde si aléatoire. Ici tout semble vouloir se désagréger rapidement: les façades, la nourriture, les promesses et surtout l'organisation !! Au dispensaire, chaque patient a un dossier. On y inscrit tout diagnostique et traitement. Voilà. tout ça pour dire .. que j'y suis ... Heureuse d'avoir votre soutien ! Merci à Pranarôm et à votre expertise des huiles essentielles !"

Et merci à toi Marie pour ce témoignage et ces photos !! Si vous souhaitez soutenir "Acupuncteurs aux pieds nus" et l'action de Walter Fischer, surfez sur leur site et apportez leur votre soutien financier.

DOORGAAN MET LEZEN

Walter Fischer: acupuncteur aux pieds nus de Bombay

Walter dans sa pratique à Bombay (photo L. Nesvabda) L'équipe de Pranarôm est heureuse de vous annoncer qu'elle a décidé de soutenir l'action humanitaire de Walter Fischer. Acupuncteur aux pieds nus, il a fait le choix voilà plusieurs années de consacrer son action à autrui, en ouvrant un dispensaire dans un des bidonvilles de Bombay en Inde. Soulager la douleur, panser les blessures d'une population qui n'a pas un accès facile aux soins médicaux... Le quotidien du petit dispensaire va dès le mois prochain s'enrichir d'une nouvelle pratique : l'aromathérapie scientifique avec l'aide de Pranarôm. Confrontée à de multiples demandes de soins émanant d'une population fragilisée, l'équipe de Walter Fischer a souhaité avoir recours aux huiles essentielles afin de potentialiser les effets de l'acupuncture et surtout d'élargir le champs des applications thérapeutiques du dispensaire. C'est la jeune aromathérapeute en herbes Marie Berthelot qui partira prochainement à Bombay pour mettre en pratique des protocoles d'aromathérapie au dispensaire qui a contacté Pranarôm pour solliciter notre aide. PORTRAIT : Walter Fischer est né en 1966 à Bruxelles et a grandi dans la région de Ath, pays vert où siège actuellement Pranarôm (qui a parlé de hasard?)... Sa vie de jeune adulte à Bruxelles est marquée par une succession de "piqûres" humanistes, qui le mèneront de fil en aiguille  jusqu'à Bombay... Le premier déclic a lieu en 1985 lorsque Walter effectue un stage de volontariat dans le cadre de ses études de commerce auprès de Mère Teresa à Calcutta. Il y rencontre le fameux dr. Jack Preger et sa petite clinique itinérante. Fascination. Dans les années 90, alors qu'il voyage énormément dans le cadre de son travail de représentant en Asie et au Moyen Orient pour l'industrie pétrochimique, il effectue une pause carrière de plus d'un an en Chine continentale qu'il apprend à connaître. Il ne sait pas qu'il y reviendra dix années plus tard pour un stage d'acupuncture en hôpital. Vers 1995, Walter rencontre en effet un acupuncteur Suisse qui lui montre combien la pratique de la médecine chinoise peut être nomade et accessible aux plus démunis. Il se forme alors au début des années 2000 à l'acupuncture dans une des meilleures écoles de la discipline : l'institut Guang Ming en Suisse. En 2007, Walter Fischer se pose à Bombay et y ouvre un petit dispensaire au coeur d'un bidonville. Il établit des contacts avec les ONG locales et bénéficie de la sympathie de familles du quartier. Les habitants du bidonville sont ravis de l'arrivée de ce médecin "aux pieds nus" et très vite sa petite clinique est comble. Il est assisté d'une fidèle traductrice du cru, Ujwala Patil, qui fonde une association sur place afin d'officialiser l'existence du dispensaire. Il y a peu paraissait dans le magazine ELLE un portrait de ce thérapeute Belge au coeur d'or (et aux pieds nus!). SOIGNER : La pratique de médecine chinoise de Walter est avant tout axée sur le soin des pathologies suivantes : douleurs dues à l'activité physique intense des patients et au climat humide (sciatiques, arthrite et arthrose), affections respiratoires et dermatologiques. Les patients sont pour la plupart envoyés vers Walter par des médecins allopathiques. Chaque jour, 20 patients sont traités, certains revenant quotidiennement pour leurs soins. Malgré l'efficacité extraordinaire de l'acupuncture, certaines pathologies ne peuvent être traitées par les aiguilles.  L'équipe du dispensaire se dit qu'il serait bon de pouvoir bénéficier des bienfaits des huiles essentielles. Walter en est convaincu à la suite de la lecture du livre du Docteur Willem sur l'aromathérapie. HEUREUX HASARD : Heureux hasard ou synchronicité, il y a 3 mois, Marie Berthelot écrit à Walter pour lui dire qu'elle souhaite participer à son beau projet et lui propose de pratiquer l'aromathérapie sur place. Marie est une jeune laborantine en France et elle possède une formation de base en aromathérapie qu'elle complète auprès de Dominique Baudoux.  Il n'y a qu'un pas à franchir, et Marie sollicite l'aide du laboratoire Pranarôm. Pranarôm entame donc une action de soutien au profit du dispensaire de Bombay, en accompagnant Marie et Walter dans leur démarche thérapeutique et en leur fournissant des huiles essentielles, des capsules et du matériel aromatique. C'est avec honneur et bonheur que Pranarôm souhaite s'inscrire dans cette démarche qui, nous l'espérons, bénéficiera à de nombreux patients issus d'une population trop souvent délaissée. SOUTENIR WALTER FISCHER, acupuncteur aux pieds nus : Visitez son SITE (et découvrez les merveilleuses photos qui y sont en vente. Vous pouvez aussi faire un don à son association) Visitez son  BLOG

Walter Fischer: acupuncteur aux pieds nus de Bombay

Walter dans sa pratique à Bombay (photo L. Nesvabda) L'équipe de Pranarôm est heureuse de vous annoncer qu'elle a décidé de soutenir l'action humanitaire de Walter Fischer. Acupuncteur aux pieds nus, il a fait le choix voilà plusieurs années de consacrer son action à autrui, en ouvrant un dispensaire dans un des bidonvilles de Bombay en Inde. Soulager la douleur, panser les blessures d'une population qui n'a pas un accès facile aux soins médicaux... Le quotidien du petit dispensaire va dès le mois prochain s'enrichir d'une nouvelle pratique : l'aromathérapie scientifique avec l'aide de Pranarôm. Confrontée à de multiples demandes de soins émanant d'une population fragilisée, l'équipe de Walter Fischer a souhaité avoir recours aux huiles essentielles afin de potentialiser les effets de l'acupuncture et surtout d'élargir le champs des applications thérapeutiques du dispensaire. C'est la jeune aromathérapeute en herbes Marie Berthelot qui partira prochainement à Bombay pour mettre en pratique des protocoles d'aromathérapie au dispensaire qui a contacté Pranarôm pour solliciter notre aide. PORTRAIT : Walter Fischer est né en 1966 à Bruxelles et a grandi dans la région de Ath, pays vert où siège actuellement Pranarôm (qui a parlé de hasard?)... Sa vie de jeune adulte à Bruxelles est marquée par une succession de "piqûres" humanistes, qui le mèneront de fil en aiguille  jusqu'à Bombay... Le premier déclic a lieu en 1985 lorsque Walter effectue un stage de volontariat dans le cadre de ses études de commerce auprès de Mère Teresa à Calcutta. Il y rencontre le fameux dr. Jack Preger et sa petite clinique itinérante. Fascination. Dans les années 90, alors qu'il voyage énormément dans le cadre de son travail de représentant en Asie et au Moyen Orient pour l'industrie pétrochimique, il effectue une pause carrière de plus d'un an en Chine continentale qu'il apprend à connaître. Il ne sait pas qu'il y reviendra dix années plus tard pour un stage d'acupuncture en hôpital. Vers 1995, Walter rencontre en effet un acupuncteur Suisse qui lui montre combien la pratique de la médecine chinoise peut être nomade et accessible aux plus démunis. Il se forme alors au début des années 2000 à l'acupuncture dans une des meilleures écoles de la discipline : l'institut Guang Ming en Suisse. En 2007, Walter Fischer se pose à Bombay et y ouvre un petit dispensaire au coeur d'un bidonville. Il établit des contacts avec les ONG locales et bénéficie de la sympathie de familles du quartier. Les habitants du bidonville sont ravis de l'arrivée de ce médecin "aux pieds nus" et très vite sa petite clinique est comble. Il est assisté d'une fidèle traductrice du cru, Ujwala Patil, qui fonde une association sur place afin d'officialiser l'existence du dispensaire. Il y a peu paraissait dans le magazine ELLE un portrait de ce thérapeute Belge au coeur d'or (et aux pieds nus!). SOIGNER : La pratique de médecine chinoise de Walter est avant tout axée sur le soin des pathologies suivantes : douleurs dues à l'activité physique intense des patients et au climat humide (sciatiques, arthrite et arthrose), affections respiratoires et dermatologiques. Les patients sont pour la plupart envoyés vers Walter par des médecins allopathiques. Chaque jour, 20 patients sont traités, certains revenant quotidiennement pour leurs soins. Malgré l'efficacité extraordinaire de l'acupuncture, certaines pathologies ne peuvent être traitées par les aiguilles.  L'équipe du dispensaire se dit qu'il serait bon de pouvoir bénéficier des bienfaits des huiles essentielles. Walter en est convaincu à la suite de la lecture du livre du Docteur Willem sur l'aromathérapie. HEUREUX HASARD : Heureux hasard ou synchronicité, il y a 3 mois, Marie Berthelot écrit à Walter pour lui dire qu'elle souhaite participer à son beau projet et lui propose de pratiquer l'aromathérapie sur place. Marie est une jeune laborantine en France et elle possède une formation de base en aromathérapie qu'elle complète auprès de Dominique Baudoux.  Il n'y a qu'un pas à franchir, et Marie sollicite l'aide du laboratoire Pranarôm. Pranarôm entame donc une action de soutien au profit du dispensaire de Bombay, en accompagnant Marie et Walter dans leur démarche thérapeutique et en leur fournissant des huiles essentielles, des capsules et du matériel aromatique. C'est avec honneur et bonheur que Pranarôm souhaite s'inscrire dans cette démarche qui, nous l'espérons, bénéficiera à de nombreux patients issus d'une population trop souvent délaissée. SOUTENIR WALTER FISCHER, acupuncteur aux pieds nus : Visitez son SITE (et découvrez les merveilleuses photos qui y sont en vente. Vous pouvez aussi faire un don à son association) Visitez son  BLOG