Attaquez l'automne sous le signe de la Vitalité avec les huiles essentielles

energie

Pas trop la forme à l'approche de l'automne ? Une baisse d'énergie rien qu'à voir les jours raccourcir ? Pas de stress, une petite recette aromatique toute simple permet d'attaquer l'automne qui débute avec vitalité et énergie. Merci Dominique Baudoux et Youp la boum ! n Préparez le mélange aromatique suivant : - huile essentielle de Cannelle écorce (cinnamomum zeylanicum) 3 gouttes - huile essentielle d'épinette noire (picea mariana) 5 gouttes - huile essentielle de menthe poivrée (mentha piperita) 7 gouttes - huile essentielle d'orange douce zeste (citrus sinensis) 35 gouttes Mélangez 3 gouttes du mélange d'huiles essentielles pures dans du miel ou dans un 1/2 verre de nectar de fruits - 2 à 3 fois par jour. A déguster juste avant ou entre les repas. Si vous êtes enceinte ou allaitante, évitez de consommer des huiles essentielles en usage interne et luttez contre la baisse d'énergie saisonnière par des massages énergiques du bas du dos à l'huile d'avocat.

CONTINUER LA LECTURE

Respirez ! Un air de printemps à la maison avec les huiles essentielles

Le printemps est là ! Et avec lui le temps du grand nettoyage de nos armoires, de nos espaces de vie et de nos ateliers... Et si on diffusait des huiles essentielles pour assainir et purifier l'air en plus de nettoyer nos sols et nos plafonds ? Quelques conseils de diffusion s'imposent... Pas si cher et super écologique : Le diffuseur YUN de Pranarôm Diffuser des huiles essentielles est un geste simple et très sain pour parfumer agréablement une maison et assainir l'air que l'on respire. C'est à se demander comment les diffuseurs de parfums synthétiques se vendent encore en supermarchés. Ils sont ultra-chimiques et peu écologiques. Le prix me direz-vous ? Sachez que, même si un luxueux diffuseur à ultra-sons de Pranarôm est trop cher pour votre bourse, vous pouvez "diffuser" des huiles essentielles de façon passive à moindre frais. Dix gouttes de lavande vraie sur un mouchoir, et hop dans l'armoire. Ou pourquoi pas trois gouttes d'eucalyptus radié ou d'épinette noire sur le dessus des portes ? Et sur vos serpillières ? Et sur un tissu dans les chaussures ?  On l'aura compris, les huiles essentielles ne sont pas si difficiles à utiliser tant qu'on souhaite seulement bénéficier de leur parfum. Pas si compliqué et très efficace : Il est bon de noter que certaines huiles essentielles ont la capacité d'éliminer les acariens et les bactéries qui ont parfois tendance à saturer l'air des lieux humides ou mal aérés. Trop souvent, on ne pense hélas pas tout de suite aux huiles essentielles dans la lutte contre les acariens. Pensons-y en cas d'allergies à répétition. Les huiles essentielles à privilégier pour ce genre d'action sont l'eucalyptus radié et globuleux, le giroflier, le tea-tree, le palmarosa, la menthe des champs, le citron et la lavande vraie. Il y en a d'autres bien entendu mais il faut privilégier celles qui contiennent des alcools terpéniques et certains aldéhydes. Un mélange vaut toujours mieux qu'une seule huile essentielle... Mais pas forcément besoin de 41 huiles essentielles pour assainir l'air dans la maison ;-) . Si vous souhaitez vaporiser ces huiles essentielles dans les coins de la pièce à assainir, diluez-les dans de l'alcool à 70° (en pharmacies) et conservez le mélange dans un brumisateur en aluminium par exemple. Il faudra compter environ 80 gouttes d'huiles essentielles au total pour 50 ml d'alcool. Si les potions ne vous tentent pas, utilisez le spray tout prêt Aromaforce Spray ou Pranaforce Spray (identique mais bio). Attention, ce sont des mélanges d'huiles essentielles pures dans ce cas ci ! Donc une à deux vaporisations par coin de la pièce suffisent et il ne faut pas vaporiser directement sur les tissus ou les meubles. Quelles huiles essentielles peut-on diffuser ? On ne peut pas diffuser toutes les huiles essentielles. Certaines sont moins recommandées car elles peuvent irriter les voies respiratoires. C'est le cas de la cannelle, de l'origan, de la sarriette... Pour la diffusion, on a tout intérêt à faire confiance à des mélanges bien pensés. C'est le cas des toutes nouvelles formules de mélanges pour diffuseurs de Pranarôm. On conseille par exemple les mélanges CITRUS ou EUCALY'PLUS pour les pièces à vivre. CITRUS sent délicieusement bon le citron, l'orange et le petitgrain et son arôme frais est assainissant et relaxant à la fois. En hiver, on peut avoir recours au ravintsara et aux autres essences réputées anti-virales de IMMUNO'PLUS pour se prémunir des maux d'hiver. Et pour un été sans indésirables, il y a le désormais classique CITRONNEL'PLUS à la citronnelle de java qui éloigne les moustiques. Il existe 7 mélanges pour diffuseur Pranarôm. Découvrez les tous et utilisez les de mille et une façons ! On connaît même des fumeurs qui en appliquent quelques gouttes sur les tapis de leur voiture ;-) Une recette de printemps : Vous êtes revenus du ski avec une envie d'air de la montagne ? Vous pouvez réaliser votre propre mélange à diffuser dans tous types de diffuseurs à froid, mais aussi à intégrer dans les humidificateurs d’air (quelques gouttes qui surnagent sur le lit d’eau). HECT Mandravasarotra - Cinnamosma fragrans - 15 gttes HECT Sapin baumier - Abies balsamea - 10 gttes HECT Pin sylvestre - Pinus sylvestris - 10 gttes HECT Cajeput - Melaleuca cajuputii - 10 gttes HECT Bois de rose BIO - Aniba rosaeodora var. amazonica - 5 gttes

Pranarôm soutient le cinéma d'auteur... récompensé à CANNES 2010 !

Pranarôm est extrêmement fier de soutenir la co-production de "Un homme qui crie" , le dernier long-métrage de Mahamat-Saleh HAROUN, cinéaste Tchadien déjà primé en 2006 à la Mostra de Venise pour son film "Daratt, saison sèche". UPDATE : Le film "Un homme qui crie" a reçu le prix du jury de Festival de Cannes 2010 ! Félicitations à toute l'équipe ! Cette année, son film "Un homme qui crie" est sélectionné officiellement en compétition à Cannes. Une très bonne nouvelle pour ce film tourné en Afrique qui fera parler de lui sur la Croisette.G G "Un homme qui crie" met en scène Adam au Tchad. Adam est maître nageur dans un hôtel de luxe à N'Djamena. Âgé de 60 ans, il doit laisser sa place à son fils Abdel lorsque l'hôtel est repris par des investisseurs Chinois. Adam vit mal la situation qu'il considère comme une déchéance sociale. Le Tchad est en proie à la guerre civile et le gouvernement demande un "effort de guerre" à la population en exigeant argent ou enfants en âge de combattre. Adam n'a pas d'argent, il n'a que son fils... Le réalisateur Mahamat-Saleh HAROUN est né en 1960 à Abéché, au Tchad. Après ses études de cinéma à Paris et plusieurs années en France en tant que journaliste, il obtient en 1999 le prix du meilleur premier film à la Mostra de Venise pour "Bye-bye Africa".  Son quatrième film "Un homme qui crie" est une co-production Franco-Belge de PILI FILMS/GOÏ-GOÏ PRODUCTIONS et ENTRE CHIEN ET LOUP.